La variabilité de l’atteinte génétique fait dire aux médecins certains présages. La nature humaine, dans toute sa complexité, reste encore bien mystérieuse. L’enfant semble, et est bien apathique à la naissance mais la prévention précoce qui est de mise de nos jours, pour prendre soin des enfants porteurs du Syndrome de Prader-Willi, change beaucoup la donne. Certains enfants se mettent à marcher au même âge qu’un enfant au développement classique, d’autres bien plus tard et certains ont besoin d’être soutenus par des aides… Les séances de kinésithérapies sont vraiment dédiées à cette stimulation. Tout comme la guidance diététique. Mouvoir un corps qui ne souffre pas de surcharge pondérale est plus aisé. Toute une équipe va donc s’organiser autour de vous pour propulser au maximum votre enfant.