1 1 millions de personnes de 16 ans ou plus aident de façon régulière et à domicile un ou plusieurs de leurs proches pour raison de santé ou d’un handicap.

57 % d’entre eux sont des femmes. Si les membres de la famille sont majoritaires parmi les aidants (conjoint pour 44 %, parents pour 13 % dont la mère pour 12 %, enfants pour 21 % dont la fille pour 14 %), les amis, voisins et autres proches représentent 21 % de l’ensemble.

Le rôle des mères dans l’aide aux enfants handicapés est clairement mis en évidence (pour 82 % des personnes aidées de 5 à 24 ans, l’aidant principal est la mère, pour 6 % il s’agit du père ; pour les personnes aidées de 25 à 59 ans, la mère est encore l’aidant principal dans 15 % des cas, le père dans 2 % des cas). Cet investissement des mères auprès de leur enfant en situation de handicap, mais aussi des filles auprès de leurs parents âgés, se fait souvent au détriment de leur participation au marché du travail et donc au risque d’une exclusion sociale

Toutes les tranches d’âge sont représentées (11 % des aidants ont moins de 30 ans, 32 % ont entre 30 et 49 ans, près d’un quart [23 %] a entre 50 et 59 ans, et environ la même proportion [24 %] entre 60 et 74 ans, tandis que 10 % des aidants sont âgés de 75 ans et plus). La moitié des aidants vivent avec le proche aidé, l’autre moitié ne cohabite pas avec la personne, ce qui influe sur la nature de l’aide apportée (plus diversifiée pour les aidants cohabitants). 47 % des aidants occupent un emploi (ou sont apprentis) et 33 % sont retraités (ou retirés des affaires ou préretraités).

Que font les aidants pour les aidés ? 
Compagnie, accompagnement, courses, ménage, cuisine, organisation de la vie quotidienne, suivi des rendez-vous médicaux, aménagement de la maison, aide administrative…… Il y a tant à faire !